Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 06:28

LA MARQUE DU TROUSSEAU

- Le linge de maison se marque aux initiales des deux noms de famille. L'initiale du jeune homme domine dans les chiffres enlacés. Elle est placée la première en tête des chiffres séparés .
- Le linge de corps pour l'homme se marque des initiales de son prénom et de son nom. Pour la femme, des initiales de son prénom et du nom de son mari.

LA PLACE DES INITIALES varie selon les pièces de lingerie:

Pour les draps : marque rouge au pied avec la lisière à gauche
ou bien initiales brodées au milieu, au dessus du grand ourlet

Pour les taies d'oreiller : marque rouge à l'intérieur de l'ourlet qui retient les boutons. Ou bien initiales brodées à l'angle de gauche ou au milieu.

Pour les nappes, marque rouge dans un coin avec lisière à gauche. Ou bien initiales brodées au milieu; ou encore répétées deux fois à 25 cms du milieu, étant tournées, vers les convives.

Pour les serviettes de table, marque rouge , avec la lisière à gauche. Ou chiffres brodés au milieu , ou en biais , comme pour les mouchoirs.

Pour les serviettes de toilette, les torchons: marque rouge au coin avec lisière à gauche

Pour les chemises de femmes, initiales brodées à gauche ou au milieu

Pour les culottes de femmes, initiales brodées en haut et à gauche

Pour les bas, chiffres brodés au point de croix, en haut , à droite
Pour les chemises d'homme : marque sur le côté gauche
Pour les caleçons, : à l'envers de la ceinture, près du bouton
Pour les gilets de flanelle : en bas , vers l'ourlet
Pour les chaussettes, au bout du pied sur le devant, ou en haut à droite de la couture
Pour les mouchoirs : initiales brodées au coin en biais

Partager cet article

Repost 0
Published by tissus-anciens - dans LE LINGE ANCIEN
commenter cet article

commentaires

Fanny 21/05/2011 21:18


Il y a une erreur, ou un oubli, ici : la tradition voulait que les filles commencent à marquer le linge de leur trousseau très jeune, donc bien avant de savoir à qui elles allaient se marier. Leur
chiffre était donc leurs propres initiales, et donc une fois mariées elles apportaient dans leur nouveau foyer le linge du ménage brodé de l'initiale de leur prénom et de leur nom de jeune fille.
Comme souvent plusieurs ménages cohabitaient dans la même maison cela permettait, lors des grandes lessives, de distinguer le linge de maison de chaque ménage. Cela dit, peut-être que dans les
ménages plus aisés on avait les moyens de faire broder rapidement assez de linge pour monsieur ET madame dans le bref temps de leurs fiançailles, ou alors ils étaient brodés après le mariage...